Sara Buekens

After having obtained an MA in French-Latin Literature and Linguistics at the University of Ghent and an MA in French Literature at the Paris IV-Sorbonne University, I am currently working on a PhD in French literature at the University of Ghent. With Pierre Schoentjes as supervisor, I study post-war and 21st century French literature from an ecopoetical perspective. Based on a carefully chosen corpus, including work by Julien Gracq, Romain Gary, Pierre Gascar, Jean-Loup Trassard, Jean-Marie Gustave Le Clézio, I study these authors’ approach to environmental issues and how the formal characteristics of their romans (novels), nouvelles (novellas) and récits function and contribute in creating an environmental composition.

Ecopoetical bibliography

Sara Buekens, « Pour que l’écologie supplante le nationalisme : l’esthétique de Pierre Gascar », dans « Écopoétiques », sous la dir. d’Alain Romestaing, Pierre Schoentjes et Anne Simon, Revue critique de fixxion française contemporaine, 11, décembre 2015, p. 49-59.

Maylis de Kerangal, Sara Buekens, « Maylis de Kerangal répond aux questions de Sara Buekens », dans « Époque épique », sous la dir. de Dominique Combe et Thomas Conrad, Revue critique de fixxion française contemporaine, 14, juin 2017, p. 164-169.

Sara Buekens, « L’Usage du monde : une sensibilité environnementale avant la lettre », dans « Nicolas Bouvier : L’Usage du monde », sous la dir. d’Yves Baudelle et Christian Morzewski, Roman 20-50, hors série 8, mars 2018, p. 271-282.

Sara Buekens, « Des fuyards dans une forêt ensorcelée en littérature face à des fuyards près d’un lac pollué bien réel : à 75 ans d’écart, deux visages d’une réserve naturelle », Artis Natura, II, 1, juin 2018. Disponible sur : https://www.artisnatura.com/single-post/2018/06/08/Des-fuyards-dans-une-for%C3%AAt-ensorcel%C3%A9e-en-litt%C3%A9rature-face-%C3%A0-des-fuyards-pr%C3%A8s-d%E2%80%99un-lac-pollu%C3%A9-bien-r%C3%A9el-%C3%A0-75-ans-d%E2%80%99%C3%A9cart-deux-visages-d%E2%80%99une-r%C3%A9serve-naturelle

Sara Buekens, « La puissance de l’environnement naturel dans L’usage du monde de Nicolas Bouvier », sous la dir. de Patrick Kabeya Mwepu, French Studies in Southern Africa, 48, août 2018, p. 38-56.

Sara Buekens, « Proximité avec la nature et jeu des genres littéraires : L’homme des haies et Naissance d’un pont », dans « Approches écopoétiques des littératures française et québécoise de l’extrême-contemporain », sous la dir. d’Élise Lepage et Julien Defraeye, Études littéraires. (sous presse)

Sara Buekens, « Ourania : la prééminence du monde concret après le détour par l’utopie », dans De nouvelles anthropologies ? Littérature du présent et expériences limites, sous la dir. d’Aurore Labadie et d’Alice Laumier, Paris, Éditions Minard. (sous presse)

Pin It on Pinterest

Shares
Share This